remesh et Corporate Office Solutions parlent le même langage : celui du commerce équitable

Le droit de choisir les produits que l’on achète, le droit d’être informé sur le produit que l’on acquiert ou le droit d’être protégé des processus de fabrication dangereux pour la santé ou la vie. Ce ne sont que quelques-uns des droits énumérés par le président Kennedy lors de son discours du 15 mars 1962 devant le congrès américain. Ce discours a marqué une première : l’introduction de la question des droits des consommateurs dans l’agenda public.

(click aici pentru articolul în română: https://www.atelierefarafrontiere.ro/noutati/remesh-cos-comert-echitabil)

_MG_0284.jpg

 

Il est entré dans l’histoire et le 15 mars est devenu la Journée Mondiale des droits du consommateur.

Corporate Office Solutions, un exemple de client responsable pour remesh

La journée mondiale des droits du consommateur est une raison de plus pour penser que les valeurs éthiques devraient être un point commun entre les clients et leurs fournisseurs. D’autant plus que l’amélioration du commerce par l’adoption de principes éthiques dépend très largement des deux parties – consommateurs et producteurs.

COS est un exemple de client sensible aux besoins des personnes et de l’environnement. L’entreprise est leader en Roumanie pour le conseil et le design d’espaces de bureaux, et offre des solutions à la clé pour leur aménagement. En 20 ans d’activités sur le marché roumain, COS a livré des produits et services professionnels à plus de 1750 entreprises qui l’ont sollicitée pour créer ou  transformer leur espace de travail.

En outre, au cours de ces 20 ans d’activité, l’entreprise s’est adaptée aux besoins du milieu des affaires et de l’environnement, en développant continuellement des concepts innovants : des produits recyclables obtenus via des procédés qui respectent l’environnement, réduisent la pollution et limitent les déperditions de matière première.

COS s’assure, à travers sa mission, que son activité apporte des résultats sociaux positifs, pas seulement du succès commercial. Ceci est l’une des raisons pour lesquelles COS a choisi les produits remesh.

«Nous avons beaucoup apprécié la collaboration avec l’équipe Ateliere Fara Frontiere. Le produit fourni est en totale symbiose avec ce que nous proposons à nos clients. Il était important que l’un de nos cadeaux pour nos 20 ans d’existence en Roumanie soit un “symbole” de notre attachement a la protection de notre environnement par le recyclage de matériaux existant, sans occasionner aucune pollution.

De plus, pour en avoir été un témoin privilégie depuis 20 ans, nous sommes aussi très attachés au développement économique mais aussi social de la Roumanie. Ce que réalise Ateliere Fara Frontiere depuis de nombreuses années est un exemple fabuleux, porté par des personnes courageuses et passionnées. Nous sommes fiers d’avoir apporté notre contribution modeste au développement de son activité si cruciale au travers de la fabrication, par l’atelier remesh,  de ces sacs.», a déclaré Christophe Weller, Président Directeur Général et fondateur de la société.

Des sacs remesh, modèle regift » vont être offerts aux 400 invités de la soirée d’anniversaire des 20 ans d’activités de Corporate Office Solutions : 20 rocks. Fair rocks !

3.jpg

 

remesh : le dénominateur commun entre l’économie circulaire et l’insertion des personnes vulnérables

remesh est l’un des trois ateliers d’insertion de l’association Ateliere Fara Frontiere, créé en 2011. Il est apparu comme une réponse à divers besoins. Il y a 7 ans, il n’existait aucune solution pour le recyclage des toiles publicitaires.

Avec l’atelier remesh, les bâches publicitaires sont collectées et transformées en produits de mode éthique.  Le modèle remesh apporte une réponse à plusieurs problèmes complémentaires.

Tout d’abord, remesh contribue à la réduction de ce type de déchet, très nocif quand il se détériore et s’infiltre  dans le sol. La durée de vie de ces déchets en puissance est prolongée. Ils sont transformés en sacs, trousses et autres accessoires  uniques et résistants. 

Lavinia cusut.jpg

D’autre part, l’atelier fonctionne sur les principes de l’économie sociale. L’atelier remesh est un lieu de travail pour une dizaine de personnes en grande difficulté en ce moment. Ces personnes se trouvent dans des situations de vulnérabilité et d’exclusion extrêmes. Ce sont des personnes adultes sans-abri, en situation de handicap, des jeunes issus de l’assistance publique, des chômeurs de longue durée, des personnes ayant des addictions, des problèmes graves de santé ou avec la justice… Aux côtés des chefs d’équipe, des professionnels de l’accompagnement social et professionnel aident chaque salarié en insertion à se remettre sur pied. Ils apprennent un métier, acquièrent des compétences techniques spécifiques et transversales et réapprennent surtout ce qu’est la confiance en soi et la dignité. Ils retrouvent le chemin de l’autonomie pour pouvoir (re)devenir un acteur de la société, un contribuable comme les autres.

remesh, première initiative roumaine en cours d’attribution du certificat « Fair Trade »

Le commerce équitable n’est pas seulement un principe qui guide les activités remesh, c’est aussi un processus de fabrication pour lequel Ateliere Fara Frontiere est en cours d’obtention du label « Fair Trade » attribué par la World Fair Trade Organization (WFTO). La certification « Fair Trade » signifie qu’Ateliere Fara Frontiere respecte un set de 10 principes, parmi lesquels la réduction de la pauvreté, la transparence et la responsabilité, les bonnes pratiques commerciales et un prix correct pour ceux qui fabriquent les produits.

WFTO_fr.png

 

 

ateliere fara frontiere